Publications from the Center for the Study of Politics of the Université libre de Bruxelles

Le Centre d’étude de la vie politique de l’Université libre de Bruxelles a le plaisir de vous annoncer la parution des nouveaux ouvrages de ses chercheurs en 2014 :

 ulb1 Nationalisme et pouvoir en République de MoldaviePar Julien Danero Iglesias

Editions de l’Université de Bruxelles, 2014,

240 pages

ISBN: 978-2-8004-1569-7

25 €

Plus d’infos : cliquez ici

Dans le contexte politique européen actuel, traversé par ce que d’aucuns identifient comme une résurgence générale du nationalisme, voire du populisme et de la xénophobie, une question se pose : comment le discours sur la nation permet-il à des acteurs donnés de légitimer leur pouvoir ?

Cet ouvrage s’efforce d’y répondre en analysant le cas de la République de Moldavie. Petit pays situé à la lisière de l’Europe, qui acquiert son indépendance en 1991 suite à l’implosion de l’urss, la Moldavie est déchirée par une crise identitaire aux racines profondes.

L’ouvrage privilégie une approche « discurso-historique » qui situe les discours des acteurs dans leur contexte historique, politique, social et économique et mobilise un corpus original de sources primaires recueillies sur le terrain : entretiens semi-directifs, discours politiques et articles de presse.

L’analyse de ce matériel empirique montre que, pour légitimer leur pouvoir, les acteurs politiques, qu’ils soient « moldovénistes » ou « roumanistes », utilisent la nation comme une valeur refuge. Dans leurs discours, ils forgent de toutes pièces une nation ad hoc, c’est-à-dire une nation à géométrie variable qui s’adapte aux circonstances et répond à un objectif purement « politique » : arriver au pouvoir ou y rester.

 ulb2 Chechnya at War and BeyondBy Anne Le Huérou, Aude Merlin, Amandine Regamey, Elisabeth Sieca-Kozlowski (Eds)

Routledge, 2014,

278 pages

ISBN: 978-0-415-74489-8

168 £

More information : click here

The Russia-Chechen wars have had an extraordinarily destructive impact on the communities and on the trajectories of personal lives in the North Caucasus Republic of Chechnya. This book presents in-depth analysis of the Chechen conflicts and their consequences on Chechen society. It discusses the nature of the violence, examines the dramatic changes which have taken place in society, in the economy and in religion, and surveys current developments, including how the conflict is being remembered and how Chechnya is reconstructed and governed.

 

 ulb4 Europeanization and European Integration. From Incremental to Structural ChangeBy Ramona Coman, Thomas Kostera, Luca Tomini (Eds)

Palgrave, 2014,

208 pages

ISBN: 9781137325495

63 £

More information : click here

The scope and extent of Europeanization among the member states of the European Union is all too often exaggerated by scholars of European integration. It has long been assumed that the mere existence of mechanisms designed to promote commonality between countries in the EU and to encourage a collective European identity has given credence to the idea of Europeanization and how effectively it has infiltrated EU member states. In stark contrast to the assumed success of these mechanisms in promoting Europeanization, recent studies have shown that, in the main, both domestic socio-economic as well as normative structures have proved resilient to this process. Through a compelling exploration of the relationship between European integration and Europeanization, this collection provides important insights into the disconnect between efforts to promote commonality and collective European identity and the ambivalent results of Europeanization at the socio-economic and normative structures of member states.

 ulb5 L’euroscepticisme au sein du Parlement européen. Stratégie d’une opposition anti-système au cœur des institutions.Par Nathalie Brack

Editions Larcier, 2014,

344 pages

ISBN: 9782879746043

50 €

Plus d’infos : cliquez ici

 

Alors que l’Europe traverse une nouvelle période de crise et que la légitimité des institutions européennes demeure vacillante, il s’agit de comprendre comment les acteurs eurosceptiques agissent une fois élus au Parlement européen. À travers une étude approfondie des stratégies et pratiques des députés eurosceptiques, l’ouvrage participe à une meilleure compréhension de ce que s’opposer à l’Europe au cœur de l’UE veut dire.

Cette situation n’est pas sans poser de nombreuses tensions tant pour ces acteurs que pour l’institution et, de façon plus large, pour le régime politique européen. Comment les parlementaires se comportent-ils au sein d’une institution et d’un régime qu’ils critiquent ? Comment gèrent-ils les tensions entre les discours d’opposition sur la base desquels ils ont été élus et les missions et attentes découlant du mandat représentatif ? Comment le Parlement européen a-t-il géré la persistance de ces voix d’opposition ?

La présence d’une opposition antisystème au cœur de l’UE constitue un enjeu, voire un atout pour sa légitimation. Contribuant à la représentativité du Parlement européen et à la politisation des questions européennes, les résistances à l’Europe ne doivent pas être systématiquement vues comme des obstacles à la construction européenne, mais aussi comme des ressources pour l’affirmation de l’UE en tant que système politique démocratique, ouvert à la conflictualité.

 

 ulb7 European social democracy during the global economic crisisRenovation or resignation? 

David J. Bailey, Jean-Michel De Waele, Fabien Escalona and Mathieu Vieira (Ed.)

Manchester University Press, 2014,

304 pages

ISBN: 978-0-7190-9195-7

75 £

More information : click here

 

This book makes an important contribution to the existing literature on European social democracy in the wake of the 2008 financial crash and ensuing recession. It assesses how social democratic parties have responded, at the national as well as at the European Union level. A wide range of leading political scientists provide the reader with an in-depth understanding of the prospects for social democracy in the midst of an unprecedented crisis for neoliberalism.

The book draws together some of the most well-known and prestigious scholars of social democracy and social democratic parties, along with a number of impressive new scholars in the field, to present a compelling and up to date analysis of social democratic fortunes in the contemporary period. It benefits from an analysis of social democratic parties’ experiences in 6 different countries – the UK, Sweden, Germany, France, Spain and Greece – along with a number of chapters on the fate of social democracy in the institutions of the EU.

 ulb8 L’électeur local. Le comportement électoral au scrutin communal de 2012Edité par  Jean-Benoit Pilet, Ruth Dassonville, Marc Hooghe, Sofie Marien

Editions de l’Université de Bruxelles, 2014,

216 pages

ISBN: 978-2-8004-1561-1

21 €

Plus d’infos : cliquez ici

 

En règle générale, les élections communales sont décrites comme très locales, dominées par les enjeux locaux et les personnalités candidates au titre de bourgmestre. En 2012 pourtant, le discours sur le scrutin communal a été, en Flandre en particulier, mais aussi en Wallonie et à Bruxelles, axé en partie sur le niveau de pouvoir fédéral. Les états-majors nationaux des partis se sont beaucoup investis dans la campagne. Et la N-VA a voulu faire de ce scrutin un référendum pour ou contre le gouvernement Di Rupo.

Cet ouvrage réunit des chercheurs et des professeurs d’université belges, du nord et du sud du pays. Pour la première fois, une analyse des comportements des électeurs à l’occasion de ce scrutin est proposée à partir d’une enquête sortie des urnes menée auprès de 5 000 électeurs dans 40 communes belges. Cette étude permet de répondre à plusieurs questions centrales. L’électeur a-t-il voulu choisir son futur bourgmestre ou s’est-il laissé guider par l’identité des partis en présence ? Les questions de politique nationale ont-elles supplanté les enjeux locaux ? Les femmes et les électeurs d’origine étrangère votent-ils de façon différente ? Le citoyen choisit-il le même parti aux élections communales et aux élections régionales ou fédérales ? La campagne électorale fait-elle bouger les lignes ou se contente-t-elle de les figer ?

Le lecteur le constatera au fil des pages, contrairement aux stratégies de campagne de certains partis, à commencer par la N-VA, ces élections ont été avant tout des élections locales. Les enjeux communaux et les leaders locaux ont pesé bien plus dans le choix de l’électeur que les ténors de la politique nationale ou les considérations politiques fédérales ou régionales. L’électeur vote d’abord pour des candidats qu’il connaît personnellement, en fonction de leur action politique communale et de leurs positions sur des enjeux locaux. Et si, au final, cela le conduit à se détourner du parti pour lequel il vote d’habitude aux élections fédérales ou régionales, l’électeur n’hésite pas à le faire. All politics is local, selon l’adage bien connu.

 

 ulb9 Populism in Western EuropeComparing Belgium, Germany and The Netherlands 

By Teun Pauwels

Routledge, 2014,

220 pages

ISBN: 978-0-415-81403-4

140 $

More information : click here

 

Despite the increasing academic interest in populism, we still lack understanding of individual factors contributing to populist voting. One of the main reasons for this is that populism is almost always attached to other ideologies which makes it difficult to isolate factors.

This book draws on an innovative research design by comparing the reasons to vote for six populist parties which differ remarkably in terms of their host ideology in Belgium, The Netherlands, and Germany. The results show that populist voters are motivated by their dissatisfaction with the functioning of democracy and a desire for more direct democracy. Furthermore it appears that populist parties do not mobilize among one specific social group although deprived groups are generally more susceptible to populist voting. Finally, this study explored why some populist parties persist while others decline. Origins of party formation and how leaders organize their party internally seem the most important factors determining party persistence.

This book will be of great interest to students and scholars of populism, European politics and contemporary political theory.

 

 ulb10 PTB. Nouvelle gauche, vieille recettePar  Pascal Delwit

Editions Lucpire, 2014,

381 pages

ISBN: 978-2-87542-095-4

24 €

Plus d’infos : cliquez ici

 

Depuis quelques années, le PTB – le PVDA en Flandre – défraie la chronique politique et médiatique.  Le Parti du travail est parvenu à s’imposer comme un interlocuteur,  désormais régulier, de la presse audiovisuelle et écrite, et a  décroché des résultats d’estime aux élections fédérales de 2010  et aux scrutins communal et provincial de 2012. Paradoxalement  pourtant, le PTB – parti marxiste-léniniste et maoïste né dans les  années 1960 – est tout sauf un nouveau parti.

C’est à la suite d’une grave crise interne, après les élections de mai  2003, que le PTB décide d’adopter une toute nouvelle stratégie  de communication. Il s’agit désormais d’occulter les éléments qui  « fâchent » – son identité marxiste-léniniste, sa proximité avec  certains régimes, son projet révolutionnaire, sa piètre considération envers la démocratie représentative – et de ne présenter aux citoyens et aux médias que la « face lumineuse » du parti.

Fruit d’un long travail de recherche enrichi par les interviews de nouveaux et d’anciens militants, cet ouvrage présente l’histoire du PTB et de son réseau d’organisations, le contexte qui a présidé à sa naissance, et propose une analyse spécifique de ce parti dans la période contemporaine.

 

 ulb11 Les partis politiques en FrancePar  Pascal Delwit (ed.)

Editions de l’Université de Bruxelles, 2014,

252 pages

ISBN: 978-2-8004-1551-2

20 €

Plus d’infos : cliquez ici

A l’instar des formations politiques européennes, les partis politiques français sont confrontés à plusieurs défis et soumis à nombre de tensions à l’aube de ce XXIe siècle, alors même que leur attractivité n’a jamais semblé aussi faible. Longtemps dominée par un agencement autour du Rassemblement pour la République (RPR) et de l’Union pour la démocratie française (UDF) à droite, et du parti socialiste (PS) et du parti communiste français (PCF) à gauche, le système de partis a lui-même considérablement évolué sous l’effet de la recomposition de la droite parlementaire, de l’effondrement du parti communiste ou de la percée de nouveaux venus, tels le Front national ou Les Verts. Après la séquence des élections présidentielles et législatives de 2012, cet ouvrage analyse en profondeur l’état de chacun des partis actifs dans le système politique. Comment chacun d’entre eux se positionne-t-il au regard des transformations du fait partisan ? Comment les partis interprètent-ils les mutations auxquelles ils font face ? Comment agissent-ils face à la désaffection qu’ils subissent ? Quelles évolutions idéologiques et organisationnelles connaissent-ils ? Ces questions sont examinées dans ce livre de référence. Les auteurs présentent un tableau d’ensemble original, offrant de manière systématique une analyse des partis à l’œuvre dans le système politique français ; laquelle est complétée par une réflexion sur les grandes transformations de la géographie électorale.

 

 ulb12 Le fonctionnement de l’Union européennePar  Olivier Costa et Nathalie Brack

Editions de l’Université de Bruxelles, 2014 (2e édition),

384 pages

ISBN: 978-2-8004-1547-5

11 €

Plus d’infos : cliquez ici

A l’instar des formations politiques européennes, les partis politiques français sont confrontés à plusieurs défis et soumis à nombre de tensions à l’aube de ce XXIe siècle, alors même que leur attractivité n’a jamais semblé aussi faible. Longtemps dominée par un agencement autour du Rassemblement pour la République (RPR) et de l’Union pour la démocratie française (UDF) à droite, et du parti socialiste (PS) et du parti communiste français (PCF) à gauche, le système de partis a lui-même considérablement évolué sous l’effet de la recomposition de la droite parlementaire, de l’effondrement du parti communiste ou de la percée de nouveaux venus, tels le Front national ou Les Verts. Après la séquence des élections présidentielles et législatives de 2012, cet ouvrage analyse en profondeur l’état de chacun des partis actifs dans le système politique. Comment chacun d’entre eux se positionne-t-il au regard des transformations du fait partisan ? Comment les partis interprètent-ils les mutations auxquelles ils font face ? Comment agissent-ils face à la désaffection qu’ils subissent ? Quelles évolutions idéologiques et organisationnelles connaissent-ils ? Ces questions sont examinées dans ce livre de référence. Les auteurs présentent un tableau d’ensemble original, offrant de manière systématique une analyse des partis à l’œuvre dans le système politique français ; laquelle est complétée par une réflexion sur les grandes transformations de la géographie électorale.

 

 ulb13 The Selection of Political Party Leaders in Contemporary Parliamentary Democracies.A Comparative Study 

By Jean-Benoit Pilet, William Cross, (ed.)

Routledge, 2014,

268 pages

ISBN: 978-0-415-70416-8

140 $

More information : click here

This book explores the ways in which political parties, in contemporary parliamentary democracies, choose their leaders and then subsequently hold them accountable. The authors provide a comprehensive examination of party leadership selection and accountability both through examination of parties and countries in different institutional settings and through a holistic analysis of the role of party leaders and the methods through which they assume, and exit, the office.

The collection includes essays on Australia, Austria, Belgium, Canada, Germany, Hungary, Israel, Italy, Portugal, Romania, Spain, Norway and the United Kingdom which have important differences in their party systems, their degree of democratization, the role assigned to party leaders and their methods of leadership selection. Each country examination provides significant data relating to party rules and norms of leadership selection, leadership tenures and leadership contests. The book concludes with a chapter that merges the country data analyses to provide a truly comparative examination of the theoretical questions underlying the volume.

This book will be of strong interest to students and scholars of legislative studies, elections, democracy, political parties, party systems, political elites and comparative politics.